E-Phy-Science est partenaire de DREKAN Group au départ de la Transat Jacques Vabre

November 06, 2017
admin

E-Phy-Science soutient Le groupe DREKAN d’Eric DEFERT et Christopher PRATT qui étaient au départ de la Transat Jacques Vabre hier en catégorie Multi 50. Retrouvez leur communiqué de Presse ci-dessous et suivez leur progression sur le site de l’évènement !

Brest – Marseille // Eric Defert et Christopher Pratt
Multi50 DREKAN Group
# Transat Jacques Vabre // Salvador de Bahia // J-1

Communiqué de presse – Le Havre, le 04 novembre 2017

Avec un budget restreint, les marins n’ont pas hésité à retrousser leurs manches.

Une semaine de pré-départ bien remplie par les nombreux préparatifs sur le Multi50 DREKAN Groupe s’achève. Éric DEFERT et Christopher PRATT n’ont eu que peu de répit depuis l’arrivée de leur multicoque dans le bassin Paul Vatine au port du Havre vendredi dernier. Aidés par la famille et les amis venus les soutenir, ils n’ont rien laissé au hasard pour assurer des conditions optimales de sécurité et de performance pour leur traversée.

La solidarité autour du team /

Les entreprises Kerleroux TP & E-Phy-Science ont répondu à l’appel

Il y a quelques jours… Il manquait 15 000 € dans le budget d’Éric DEFERT, cette situation menaçait leur participation à la transat Jacques Vabre. Le problème est quasiment réglé, une partie du budget a été comblée. « Les entreprises Kerleroux TP, située à Brest et l’entreprise E-Phy-Science, basée à Sophia Antipolis ont été sensibles à l’appel lancé par Eric Defert, à travers les Médias. L’entreprise E-Phy-Science est spécialisée dans la recherche scientifique sur le cerveau, elle mène un dur combat face aux pathologies d’Alzheimer, de Parkinson, de l’épilepsie et de la sclérose en plaques. Elle dirigée par Melissa Farinelli. Cet argent récolté va leur permettre d’établir des communications satellites mais aussi de se procurer des cartes météo.

Transat Jacques Vabre – Et de 3 pour Eric et de 4 pour Christopher !

Si c’est une grande première sur ce support, pour nos marins, ce sera le troisième départ pour Eric (Class40) et le quatrième départ de cette course pour Christopher PRATT (Imoca). C’est sur le trimaran de 50 pieds que le skipper  breton et le skipper marseillais traverseront l’Atlantique en direction de Salvador de Bahia au Brésil.

Un départ de course qui s’annonce difficile mais rapide

Dimanche 5 novembre à 13h35, le coup d’envoi de la 13ème édition sera donné avec 38 bateaux (composé de deux navigateurs) qui feront route en direction d’Etretat sous la pluie et sur une mer qui sera rapidement formée. « Les conditions seront musclées au départ ! Notre bateau est sain et il a démontré sa solidité à plusieurs reprises ». Les routages actuels donnent un temps de traversée établi entre 12 et 14 jours, soit une arrivée possible entre le 17 et le 19 novembre au Brésil.

 

Motivation mais pas de pression !

DREKAN, doyen de la flotte des Multi50, ne dispose pas de foils et affiche sur le papier une vitesse inférieure à celle de ses concurrents. Si Éric et Christopher ne partent pas avec les mêmes armes que leurs collègues, leur motivation n’en est pas moindre. Sur un parcours long et exigeant, la fiabilité de leur voilier et les moments stratégiques clés leur permettront peut-être de tirer leur épingle du jeu.

 

Analyse du parcours

Avec 25-30 nœuds, et des grains, voire des orages, le départ se fera dans un vent de Nord-Ouest assez fort. Dans une mer agitée par des courants forts dus aux gros coefficients de marée, le passage de la presqu’île du Cotentin s’annonce sportif ! Vers l’ouest de la Bretagne, le vent devrait mollir progressivement dans la nuit de dimanche à lundi. Avec l’approche d’une grande dépression atlantique, il basculera lentement au Sud-Ouest. Un passage de front violent est attendu lundi soir avec des creux pouvant aller jusqu’à six mètres. Ensuite, ce sera cap vers le sud avec un vent qui s’orientera Nord-Ouest, puis Nord. Si le vent faiblit au large du Portugal, la mer restera globalement cassante. Enfin, en bordure de l’anticyclone des Açores, le vent soufflera du Nord. Les bateaux devraient atteindre les îles cap-verdiennes en fin de semaine avant de s’engager dans le redouté Pot-au-Noir.

La transat Jacques Vabre

www.transatjacquesvabre.org

Fondée sur l’histoire des grandes routes maritimes atlantiques, la première Transat Jacques Vabre qui relia le Havre à Cartagena, Colombie était ainsi dans le sillage océanique du café.

Depuis 25 ans, Jacques Vabre et la Ville du Havre célèbrent tous les deux ans cette voie maritime avec les plus grands skippers.

Pour cette édition, après un parcours côtier jusqu’à Etretat, les duos mettront le cap vers le Brésil pour une traversée de plus de 4000 miles.

Ce parcours transocéanique du Nord au Sud est plus exigeant qu’une simple transatlantique d’Est en Ouest, il requiert de la part des skippers des qualités tactiques et stratégiques pointues, et d’excellentes conditions physiques pour maintenir une vitesse soutenue dans les alizés ; et beaucoup de patience pour franchir l’équateur.

transat jacques vabre multi 50

Trimaran de 50 pieds (15 mètres), le Multi50 est conçu pour naviguer en double ou en solitaire. Il répond à une jauge stricte permettant de maîtriser les budgets mais n’interdisant pas certaines innovations en matière d’architecture ou de construction.

Classe en plein essor depuis plusieurs mois, elle propose une solution simple, fiable et performante aux partenaires désireux de s’aligner au départ des plus grandes courses dans des budgets maîtrisés.

Contact presse
Aude MESSAGER  | Agence Rond Vert
41, rue Jean Macé  | 29200 Brest
06 29 15 89 91   | 09 64 29 33 82
aude@rondvert.com – www.rondvert.com